En ce moment, selon les sondages, 6 à 7 millions de Belges, peut-être plus, ne croient plus en notre démocratie. Ils sont dégoutés par les scandales, les magouilles, les arrangements entre copains qu’on découvre quasiment tous les jours.

Malgré cela, des milliers de citoyens se battent, s’engagent concrètement dans des associations, des groupements, des thinks tanks pour une autre société, plus juste, plus équitable, plus durable, plus conviviale.  Mais la plupart ne veulent plus entendre parler de politique. 

Pourtant, qu’on le veuille ou non, ce sont les politiques qui décident d’ouvrir ou non telle école, telle crèche, de réparer telle route, de réduire ou augmenter notre pension, de promouvoir ou non telle énergie. Alors à quelques-uns, nous avons décidé de nous retrousser les manches. Nous avons décidé de nous battre sur le terrain politique pour un changement en profondeur de notre société parce que nous sommes convaincus que si les citoyens ne reprennent pas la politique en mains, la classe moyenne dans son ensemble va en payer le prix fort.

C'est ainsi qu'Oxygène est né en août 2017.