L'économie doit procurer, au final, de la prospérité et du bien-être (pouvoir d'achat, confort, accès à la culture...) à la population, de préférence au travers d'un emploi.  Pour cela, pas de miracle : cela ne passera que par plus d’entreprises et des entreprises plus grandes. Nous devons faire en sorte que spécialement nos PME/TPE (petites et moyennes entreprises) créent plus d’activité, plus d’emplois et gagnent plus d’argent et que cet argent soit équitablement distribué entre patrons (actionnaires), État et travailleurs. Comment ?

Propositions à explorer et à discuter.

  • Motiver les patrons de PME-TPE : miser sur les indépendants et les PME/TPE et inciter/favoriser à la création d’emploi.
  • Un pacte de compétitivité en Wallonie-Bruxelles : diminuer les coûts de production pour engager plus et exporter.
  • S’orienter vers la transition écologique : former aux métiers liés à la transition écologique.
  • Protection contre les travailleurs détachés : contrôle des sous-traitants et modification des critères de marchés publics.
  • Des services publics performants : dépolitisation, évaluations des services rendus.