Les partis traditionnels, PS, Cdh (ex PSC) et MR (ex PRL), sont au pouvoir depuis des lustres et portent une responsabilité historique de ce fiasco. PS et Cdh ont largement dominé le débat politique en Wallonie depuis plus de 50 ans, au fédéral, à la région, dans les provinces, les communes, les intercommunales, dans toutes les structures socio-économiques. Ils contrôlent tous les leviers socio-économiques de la région depuis qu’elle est née ! Quant aux libéraux, ils ont été au pouvoir au fédéral pendant plus de la moitié de ces 40 dernières années. Ils ont participé au gouvernement régional pendant 3 législatures ces 35 dernières années.

A Bruxelles, même schéma. Le PS tient les commandes d’un nombre impressionnant d’institutions publiques : Bruxelles formation, Actiris, Bruxelles-propreté, Parking.brussels, Visit.brussels, Finance.brussels, Société d’aménagement urbain, Citydev, Vivaqua, Sibelga. Les partis traditionnels ont largement montré leur incapacité à trouver des solutions aux défis qui se posent. Le clientélisme, le népotisme, les décisions inefficaces, court-termistes, le manque d’éthique, le non-respect des règles communes et de l’intérêt général résume l’action politique de nos dirigeants de ces dernières années… On ne peut décemment plus voter pour les mêmes…