L'enquête Noir-Jaune-Blues : des conclusions qui nous confortent dans notre engagement

tobias-cornille-301605-unsplash.jpg

Oxygène a suivi de près l’enquête Noir-Jaune-Blues, de la RTBF et du Soir, dans les 15 communes visitées. En tant que parti citoyen, nous accordons une grande importance à cette parole citoyenne, qui ne se reconnaît pas (ou plus) dans les partis traditionnels, et qui nous semble plus complexe que ce que peut exprimer un bulletin de vote, une fois tous les 5 ou 6 ans. 

Les thèmes qui ressortent de cette enquête (à lire ici) sont ceux que nous rencontrons également au niveau local, lorsque des citoyens nous contactent pour les aider à créer une alternative pour leur commune. 

Beaucoup ont perdu la confiance dans les institutions, et dans leur capacité à nous mener vers un monde meilleur. Les scandales des élites politiques, le manque de transparence et les nombreux exemples de mauvaise gouvernance dans la gestion publique ont égratigné la confiance des citoyens. Aujourd’hui, ils demandent un renouvellement de la classe politique et de nouvelles pratiques, plus transparentes et moins déconnectées de leur quotidien.

Capture d’écran 2018-06-07 à 13.58.49.png

En particulier les jeunes, qui ne se reconnaissent plus dans la classe politique, installée, pour certains, depuis bien avant leur naissance. Ces jeunes sont plein d’idées et d’aspirations à un monde meilleur. Ils ne demandent qu’à être entendus et à pouvoir s’impliquer dans des causes qui leur semblent justes. 

Il est important d’agir au niveau local, là où chacun habite. Il faut redonner aux citoyens de la capacité d’agir sur leur lieu de vie : leur habitat, leur quartier, leur commune. Dans les campagnes, ils veulent préserver le caractère rural de leur commune, ils veulent que les loyers restent abordables pour les jeunes couples, ou celles et ceux qui ont moins de moyens. Dans les villes, ils veulent que la qualité de vie soit préservée : la salubrité des bâtiments, la qualité de l’air, la sécurité dans les rues. Et ils demandent de pouvoir se déplacer convenablement, sans passer des heures dans les embouteillages, et avec des transports en commun de qualité et efficients. 

Et cette société, nous pensons, comme les citoyens rencontrés dans l’enquête Noir-Jaune-Blues, que nous la construirons tous ensemble, au-delà des communautarismes, qui ne créent que de la peur de l’Autre. Nous voulons que l’Autre puisse s’intégrer dans notre société, parce qu’il s’y sent accueilli. Nous refusons les ghettos et les politiques qui favorisent le communautarisme, qui flattent celles et ceux qui veulent se replier sur eux-mêmes. 

Oxygène est très content de voir que les revendications qu’il porte sont partagées par les citoyens ! Ensemble, proposons une réelle alternative citoyenne ! 

Infos : http://www.oxygene.be