Notre système politique est en crise - Carte blanche de Donatien D'hoop, responsable "Gouvernance" d'Oxygène (Le Vif, 26.03.2018)

Capture d’écran 2018-03-27 à 12.44.46.png

Il ne se passe pas un jour sans que la presse ne parle d'un scandale concernant nos politiciens. Que ce soit Samusocial, GIAL, Publifin, ISPPC, Publipart, Kazakhgate, des mandats cachés (dont Mr Dilliès à Uccle),... les citoyens s'offusquent - à juste titre - de toutes ces frasques.

Chaque fois que l'on croit avoir touché le fond, un nouveau scandale éclate - gros (comme Publifin), ou un plus petit (comme un bourgmestre qui fait tondre sa pelouse par un ouvrier communal).

C'est tout un système qui doit changer. Quand nos élus vont-ils comprendre qu'être mandataire, qu'être élu, c'est avant tout être au service de ses concitoyens (par exemple, le mot ministre vient du latin minister, ce qui signifie serviteur). Que le temps des passe-droits, des privilèges, de l'opacité doit finir ? Comment avoir confiance en un système "démocratique" ou toutes ces pratiques sont possibles ? Les partis traditionnels, quels qu'ils soient (PS, MR, CDH, Défi, Ecolo) ont tous leurs cumulards, leurs scandales. Un système ne peut être changé par ceux-là mêmes qui en profitent ; trop d'intérêts sont en jeu. Comment faire confiance en ces assemblées "démocratiquement élues" composées de personnes ayant tellement intérêt à un status quo ? Les constats sont les mêmes depuis des décennies, mais rien ne change... Ce sont toujours les mêmes partis, les mêmes têtes, les mêmes dynasties.

Lire la suite sur le site du Vif...

Découvrir notre programme "gouvernance"

 

oxygene partiComment