'Wallonie - Bruxelles: Ne les laissons pas nous diviser encore plus !' - Carte blanche (Le Vif - 17.09.17)

Capture d’écran 2018-03-16 à 10.23.41.png

Trois mois après que le cdH ait débranché la prise, la Région bruxelloise et la Fédération Wallonie-Bruxelles sont toujours au même point. Les majorités précédentes sont obligées de travailler ensemble. Pendant que l'on se questionne sur l'identité wallonne et bruxelloise, certains en profitent pour essayer de nous diviser encore un peu plus. Alors que des politiques avant eux sont déjà parvenus à nous faire croire que Flamands et Francophones avaient intérêt à se séparer...

Personne ne songe à nier des différences de sensibilité entre Bruxellois et Wallons sur certains sujets. Comme il y en a entre un Tournaisien et un Liégeois ou un Gaumais et un Carolo.

Durant la période de prospérité industrielle, Bruxelles, capitale de la Belgique a attiré vers elle les industriels, artisans, banquiers, universitaires... de tout le pays. S'y est développé un esprit plus bourgeois. Tandis que la Wallonie plus industrielle a surtout vu se développer la classe ouvrière. Cela a donné lieu à beaucoup de stéréotypes, du Bruxellois dikkenek au Wallon gréviste, etc. Si chacun regardait dans son assiette plutôt que de chercher des poux chez son voisin, et si en plus, chacun réfléchissait simplement aux meilleurs moyens d'améliorer son propre bien-être, les Wallons et les Bruxellois trouveraient d'excellentes raisons d'être solidaires et coopérants entre eux.

Lire la suite sur le site du Vif... 

FiscalitéYves PatteComment